Je suis enceinte : que faire ?

L’affirmation « je suis enceinte, mais je ne sais que faire » est l’une de celles qu’on entend souvent les femmes enceintes de leur premier enfant dire. Cette situation qui devient de plus en plus récurrente est due entre autres à un manque d’informations. Femmes enceintes, femmes en âge de procréer, pour votre bien-être et celui de votre bébé, on vous dit ici que faire quand on est enceinte.

Suis-je vraiment enceinte ?

Avant d’entreprendre une quelconque démarche, il est important que vous ayez la certitude que vous êtes enceinte. Comment être sûre que j’attends un enfant ?

Les symptômes associés à une grossesse

Même s’ils sont subjectifs et peu spécifiques, la réunion des symptômes suivants annonce généralement une grossesse :

  • la nausée : c’est l’un des symptômes qu’on remarque chez la quasi-totalité des femmes enceintes ;
  • l’absence des règles : comme la nausée, l’absence des règles est l’un des symptômes très indicateurs de la grossesse. Une femme enceinte n’aura généralement pas ses règles ;
  • la distension des seins et le foncement des mamelons : ces symptômes sont relevés chez toute femme enceinte ;
  • la polyurie : le besoin récurrent d’uriner est aussi l’un des symptômes de la grossesse ;
  • les douleurs dans l’abdomen : les maux abdominaux sont pour finir, des symptômes très récurrents en cas de grossesse.

Le test de grossesse

Le test de grossesse est important pour confirmer les symptômes susmentionnés. Où faire un test de grossesse lorsque je suis enceinte ? À domicile, dans un laboratoire ou dans une maternité selon le type de tests (test urinaire ou test sanguin) que je souhaite faire.

Pourquoi devrais-je déclarer ma grossesse lorsque je suis enceinte ?

Enceinte, la femme a une panoplie de droits. Sa grossesse et son accouchement doivent être pris en charge et des prestations familiales doivent lui être octroyées. Mais pour cela, il est indispensable qu’elle puisse déclarer qu’elle attend un bébé. Autrement, elle pourrait ne pas jouir de ses droits en tant que femme enceinte. La sage-femme de la maternité où elle est suivie peut l’aider à faire cette formalité.

Que dois-je faire quand je suis enceinte ?

Une fois que j’ai la certitude que je suis enceinte, je dois entreprendre quelques démarches. Quelles sont-elles ? Lorsque je suis une femme et que j’attends un bébé, je dois pour commencer faire une déclaration de grossesse. Ensuite, je dois faire mes consultations prénatales dans une maternité et suivre à la lettre les consignes qui me seront données par ma sage-femme ou mon gynécologue. Et pour finir, lorsque j’attends un bébé, je dois faire une série de tests médicaux.

À qui faire une déclaration de grossesse ?

Je suis une femme, j’attends un bébé, à qui dois-je le déclarer ? La déclaration de grossesse qu’il ne faut pas confondre avec la déclaration de naissance est réalisée pendant les premières semaines de gestation au niveau des caisses d’assurance maladie et d’allocations familiales.

Combien de consultations prénatales dois-je faire quand je suis enceinte ?

Une femme enceinte pour son bien-être et celui de son bébé doit faire en moyenne sept consultations avant l’accouchement. Dans la maternité, elle sera suivie, le moment exact de chacune de ces consultations lui sera fourni. Néanmoins, ce qu’il y a lieu de retenir ici est que la première consultation prénatale doit obligatoirement être faite avant la fin du premier trimestre.

Quels tests dois-je faire lorsque je suis enceinte ?

Avant l’accouchement, une série de tests médicaux sont prescrits aux femmes enceintes. Quels sont-ils ? Les tests imposés aux femmes qui attendent un bébé sont :

  • le test du diabète gestationnel ;
  • le test du streptocoque B ;
  • le test d’urine ;
  • les échographies ;
  • le test de dépistage précoce de la trisomie 21.

À la maternité, tous ces tests et bien d’autres sont spontanément prescrits aux femmes enceintes.

Comment se déroule l'accouchement ?

L’accouchement est le processus par lequel une gestante donne naissance à son bébé. Elle se déroule le plus souvent dans une maternité et en trois phases. Le travail caractérisé par les contractions et la dilation de la muqueuse utérine est la première phase de l’accouchement. À sa suite viennent l’expulsion et la délivrance qui sont respectivement la deuxième phase et la troisième phase du processus d’accouchement.

Que faire après la naissance de mon bébé ?

Les femmes enceintes après l’accouchement sont généralement faibles. Il revient donc au personnel de la maternité ou au père de l’enfant de faire la déclaration de naissance. À qui déclarer une naissance ? La naissance d’un enfant doit être déclarée auprès du ministère de la Justice par une personne ayant assisté au sein de la maternité à la naissance de l’enfant.   

En quoi la déclaration de naissance est-elle utile ?

Pour commencer, cette déclaration est imposée pour tout enfant sous peine de sanctions. Maintenant, pour revenir sur son utilité, c’est grâce à elle qu’on peut élaborer l’acte de naissance d’un enfant.

Lorsqu’on est enceinte, il est important qu’on sache que faire pour jouir de ses droits civils, mais, aussi assurez le bien-être de son enfant. Les informations fournies ici vous aideront dans ce sens. N’hésitez pas à vous en servir !